Que faut-il savoir sur l’emballage écologique en cosmétique ?

L’emballage est un lien important entre une marque et son consommateur. C’est un vrai outil marketing qui va servir à convaincre le futur client.

 

Aujourd’hui, les habitudes de consommation changent. Prise de conscience et préoccupations environnementales des consommateurs s’invitent au moment où ils doivent faire un choix pour acheter un produit.

 

Ainsi, aucune entreprise de cosmétique ne peut faire l’impasse sur l’enjeu de l’emballage écologique.

 

La dimension environnementale des produits et de leurs packagings doit s’inscrire dans une vraie stratégie de développement durable.

 

Voici quelques pistes de réflexion autour de ce sujet clé. ⤵️

Date de publication 03/11/22

emballage ecologique
  • Sommaire
  • Emballage écologique : de quoi parle-t-on ?
  • Comment améliorer le packaging éco-responsable en cosmétique ?
  • Adopter un packaging éco-responsable : quelques idées pour se lancer

Emballage écologique : de quoi parle-t-on ?

À quoi correspond un emballage écologique ?

L’industrie cosmétique est un secteur clé qui ne cesse de progresser. Si l’année 2020 a été marquée par la première baisse du secteur depuis les années 2000, l’année 2021 s’est distinguée par une hausse de 8% du marché mondial.

Alors, difficile de ne pas imaginer le nombre de flacons et de colis que ces produits cosmétiques représentent. L’industrie de la cosmétique a évidemment un impact sur l’environnement au regard des emballages et déchets qu’elle génère.

Pour cette raison, il est important que les membres de cette industrie s’approvisionnent avec des emballages écologiques.

Pour le définir, on pourrait dire qu’un packaging écologique, c’est un emballage qui a un impact sur l’environnement moindre en prenant en compte son cycle de vie.

Cela peut signifier :

  • que l’emballage a été fabriqué avec des matériaux respectueux de l’environnement;
  • qu’il est fabriqué dans une matière parfaitement recyclable, biodégradable ou recyclée;
  • qu’il est conçu au mieux pour limiter la dépense d’énergie et de matière;
  • il a nécessité peu de transports ou il est fabriqué localement;
  • il a une fin de vie qui n’est pas problématique : il peut être réutilisé, upcyclé ou recyclé.

 

Vous vous en douterez, l’emballage écologique n’est donc pas un emballage plastique ! 😉

Aujourd’hui, l’emballage écologique est au service de l’économie circulaire afin de réduire l’impact environnemental des entreprises de la cosmétique.

 

Des exemples de matériaux écologiques pour le packaging des cosmétiques

Si on souhaite passer à l’emballage écologique pour lancer une nouvelle gamme de produits, on a donc différentes options.

L’une d’entre elles consiste à utiliser de nouveaux matériaux innovants dont la fabrication se fait sans utiliser de matières dérivées du pétrole.
Ainsi, voici quelques exemples de matériaux issus d’industries agricoles ou alimentaires que l’on va désormais voir partout :

  • bambou;
  • noix de coco;
  • canne à sucre;
  • bagasse;
  • bioplastique construit à partir de fruits de mer;
  • amidon de maïs;
  • fibre de roseaux;
  • feuille de palmier;
  • plastique biodégradable;

Les enjeux autour de l’emballage écologique

L’emballage écologique est un outil pour une entreprise qui souhaiterait réduire son empreinte carbone. Et on le sait, cet enjeu est majeur au regard du dérèglement climatique.

Aujourd’hui, toutes les entreprises de la cosmétique réfléchissent à la façon dont elles peuvent réduire leur impact à chaque étape de leur processus de création de produits. Plusieurs solutions d’emballage existent.

La conception des packagings fait donc l’objet d’une réflexion toute particulière. L’éco-emballage est en phase de devenir légion pour réduire l’impact des produits. D’autre part, des emballages plus verts sont en train de devenir une exigence de la part des consommateurs au regard des changements de mentalité.

À titre d’exemple, plusieurs études statistiques révèlent qu’une grande majorité des consommateurs seraient plus enclins à acheter des produits d’une marque qui est engagée dans une démarche éthique. Et on le sait, le packaging est un facteur de décision important pour les consommateurs.

Ainsi, pour les marques cosmétiques, plus qu’un emballage attrayant et graphique, il faut se démarquer par le choix d’un emballage écologique.

Comment améliorer le packaging éco-responsable en cosmétique ?

 

L’enjeu du recyclage pour les cosmétiques

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire défend l’objectif de 100% de plastique recyclé à l’horizon 2025.

Avec cette obligation, il semble que le recyclage est une solution clé pour tous les acteurs de la cosmétologie. La transition vers une économie circulaire plus durable doit passer par le recyclage de tous les emballages cosmétiques qui peuvent l’être à ce jour.

Pour qu’un packaging cosmétique soit recyclé, il faut plusieurs conditions :

  • Il doit être trié correctement et disposé dans un bac de collecte des déchets
  • Il doit être recyclable et il doit y avoir une filière qui prend en charge son recyclage en France

 

Pour cela, les consommateurs doivent être en mesure de connaître les bonnes pratiques.
Le symbole recyclage ou le Triman (illustré ci-dessous) leur indique que l’emballage est recyclable. Ils doivent ensuite se référer aux consignes en vigueur dans leur ville pour disposer l’emballage dans la poubelle adéquate.

schema recyclage produit

 

 

Favoriser l’éco-conception

Pour choisir les emballages destinés à accueillir des produits cosmétiques, les entreprises sont donc aujourd’hui pleinement au fait qu’elles doivent proposer des matières recyclables.

Sinon, elles peuvent aussi utiliser des emballages conçus à partir de matériaux recyclés. Cela évite de consommer de nouvelles ressources.

Une autre option, dans une démarche d’éco-conception, est la réduction du poids des packagings. C’est le cas de certains gels douche ou déodorants qui existent aujourd’hui au format compressé.

Le résultat des emballages mieux optimisés permet de surcroît de limiter l’impact environnemental du transport et de la distribution des produits. À ce titre, l’entreprise l’Occitane s’appuie sur le résultat du Weight Content Ratio (WCR) pour optimiser les conditionnements des nouvelles gammes des produits.

Le cas des recharges cosmétiques

Une solution alternative pour améliorer le packaging des cosmétiques n’est autre que celle du développement des recharges cosmétiques.

En effet, le principal problème à l’utilisation des bouteilles plastiques est surtout le fait que ces contenants ne servent en réalité qu’une fois.

Une solution est le développement d’une bouteille ou d’un flacon qui serait réutilisable à vie et que les consommateurs pourraient venir recharger en magasin ou en le renvoyant à la marque. La marque Garnier expérimente actuellement cette nouvelle alternative avec une bouteille en aluminium rechargeable.

On peut aussi imaginer un dispositif de recharge avec des emballages vides à remplir à l’infini. C’est le crédo de la marque zéro déchet Cozie : les bouteilles sont en verre et une fois le produit consommé, il est possible de le renvoyer à la marque pour le remplir à nouveau.

Enfin, il existe aussi le système de recharge où l’on achète un premier produit. Une fois terminé, on peut se procurer une recharge dans un emballage plus petit. La marque Tata Harper propose par exemple cette option.

Changer les comportements des utilisateurs est-il une solution ?

On peut se poser la question de l’implication des marques de cosmétiques dans la compréhension des consignes de recyclage par les utilisateurs.

En effet, lorsqu’un consommateur termine un produit cosmétique, il est le seul à décider du sort qu’il donne au contenant.

Et si l’emballage écologique était celui qui donne des consignes claires sur la façon dont on peut recycler le produit ? On pourrait lire alors sur le flacon :

  • Des conseils d’utilisation pour recycler le produit : on pense notamment aux produits complexes comme les déodorants roll-on ou les flacons de vernis à ongles
  • Une suggestion pour utiliser le contenant dans un autre but (recycling)

De fait, aujourd’hui, le citoyen peut s’appuyer sur l’outil Guide du tri conçu par Citeo, l’éco-organisme responsable de la filière emballages ménagers.

💡 À lire aussi : Le futur des packagings : Notre guide

 

packaging eco responsable

Adopter un packaging éco-responsable : quelques idées pour se lancer

Revenir à des matériaux classiques : bois et papier

Nous avons évoqué les enjeux de l’emballage écologique et des pistes pour améliorer les produits existants. Pour certaines marques, un enjeu de coût R&D peut freiner la mise en place d’un système de recharge.

À défaut, quand cela est possible d’un point de vue pratique, l’emballage de papiers et de cartons, en bois ou en kraft, a encore de beaux jours devant lui. C’est l’emballage alimentaire écologique par excellence.

Le bois provient de sources durables et surtout, possède l’avantage d’être recyclé facilement et sans problème. Bien sûr, la question de la pression sur les ressources forestières est à surveiller pour ne pas surexploiter la forêt dans le but de créer de nouveaux emballages.

Du côté du consommateur, il y a également moins de doutes sur la façon dont il doit se séparer de l’objet. Le recyclage de sac et sachet en papier ou carton est toujours mieux compris que pour celui du plastique.

De nombreuses solutions se développent pour que le bois soit utilisé par les fabricants, même pour des contenants liquides ! On peut citer la solution Sulapac, Pulpex ou encore Paboco.

 

Mieux gérer la fin de vie des produits avec le smart emballage

Les produits de beauté présentent souvent un packaging complexe : petites boîtes, structure de plastique trop dense, etc.

Certaines entreprises de cosmétiques travaillent donc en collaboration avec des entreprises spécialisées dans le recyclage pour trouver la meilleure façon de tout recycler. Même les pièces les plus difficiles.

En parallèle, certaines marques commencent à intégrer à leur packaging un QR code ou une puce NFC pour donner des consignes d’utilisation et de tri claires à l’égard des consommateurs.

 

D’autres idées pour le futur de l’emballage écologique

Les emballages ont peut-être intérêt à se transformer et à faire partie de l’expérience produit en elle-même.

À ce sujet, on peut citer la marque de vêtements britannique Monday’s Child qui a créé un carton d’expédition pour l’envoi des produits à ses consommateurs en forme de maison de poupée. Une deuxième vie pour l’emballage !

⚡➡️  Loopz accompagne depuis plus de 10 ans L’Oréal et de nombreux autres groupes dans la conception de packaging cosmétique plus écologique et intelligent. Nous nous entourons de partenaires de confiance, comme SORGA, pour fournir aux clients des packagings transparents sur l’information.

Vous souhaitez en savoir plus ? Discutons-en.

 

FAQ. Emballage écologique

Quel est l’emballage le plus écologique ?

 

L’emballage le plus écologique est un emballage qui peut se recycler simplement. Idéalement, ce serait un emballage avec un impact positif sur la planète !

En France, on estime que 65% des cartons sont recyclés. La boîte en carton constitue donc une bonne option pour un emballage écologique. Néanmoins, cela doit être fait à partir de forêts gérées durablement.

Cette solution, bien qu’écologique, n’est cependant pas adaptée à tous types de produits. Dans le domaine des cosmétiques où les produits sont liquides, on ne peut pas forcément utiliser les emballages en carton. Des alternatives fabriquées à partir de chutes de bois existent et sont prometteuses.

Qu’est-ce qu’un packaging éco responsable ?

 

Un packaging éco-responsable est un emballage qui est conçu pour avoir le moins d’impact possible sur l’environnement, comme les emballages compostables.

Cela signifie d’abord que sa fabrication n’a pas engendré trop de pollution ou l’utilisation de pétrole dont la ressource s’amenuise.

De plus, c’est un emballage qui peut être facilement recyclé, voire même conçu dans un matériau complètement biodégradable.

Notez qu’un emballage éco-responsable peut aussi être un packaging qui utilise une ressource qui vient d’être recyclée. C’est le cas du plastique recyclé ou du carton recyclé.

En somme, est un packaging écologique, un emballage dont la fabrication a été pensée dans une démarche écologique.

Pourquoi utiliser un emballage écologique ?

 

Utiliser un emballage écologique est un important pour créer un cercle vertueux et casser la chaîne de pollution qui provient directement des packagings et impact négativement notre environnement. En choisissant des emballages écologiques, il est possible de réduire les déchets incinérés, l’extraction de matières premières et de valoriser l’économie circulaire.

Les consommateurs sont aujourd’hui de plus en plus conscients de l’impact de la consommation sur l’environnement et recherchent des produits durables et responsables.