Ce qu’il faut savoir sur le développement de packaging cosmétique

L’emballage cosmétique joue un rôle important dans l’industrie de la cosmétique. Il aide à la bonne conservation des produits, bien sûr. Mais il est aussi un outil pour les équipes marketing et de vente. Il sert à communiquer, à plaire, à persuader.

 

Or, pour réussir à se distinguer dans les longs rayonnages des magasins, les marques ont tout intérêt à se conformer aux tendances en matière de design de packaging. Elles doivent aussi être en mesure de suivre les recommandations légales en vigueur.

 

Justement, comment créer un packaging cosmétique aujourd’hui ? Quels sont les défis à relever entre contraintes graphiques et réglementaires ? On décrypte cela.

Date de publication 15/11/22

packaging cosmétique
  • Sommaire
  • Les différents rôles de l’emballage produit cosmétique
  • Comment réussir la construction de son packaging cosmétique ?

Les différents rôles de l’emballage produit cosmétique

 

Le secteur des cosmétiques est une industrie en constante évolution qui se réinvente avec chaque nouvelle tendance émergente.

Tous les jours, les cycles de vie des produits changent ainsi que les habitudes des utilisateurs. Cela entraîne nécessairement une adaptation des professionnels du secteur.

Le design des packagings se doit de répondre à des contraintes de rapidité. L’emballage a aussi d’autres missions. Les voici. ⤵️

Protection des produits

Le premier rôle du packaging cosmétique, le plus élémentaire mais probablement le plus important, est celui de la protection du produit qu’il contient.

En effet, les produits cosmétiques et de beauté se distinguent des autres produits que l’on peut acheter par leur usage sur le corps humain. Ils sont souvent appliqués sur la peau, près des yeux ou de la bouche (produits de soin de la peau, dentifrice, savons…).

La question de leur bonne conservation est donc fondamentale. On touche ici à la santé humaine et il n’est pas question d’entraîner un risque sur celle-ci.

De fait, les marques de cosmétiques choisissent un emballage sécurisé pour conserver les liquides, solides et autres solutions gazeuses convenablement.

De plus, l’emballage cosmétique a un rôle lors du transport du produit d’un entrepôt jusqu’à son lieu de vente. Il sécurise le contenant pour que la marque soit assurée que le produit arrive en bon état lorsqu’il est présenté aux consommateurs.

Il a aussi une mission dans l’appropriation du produit par les consommateurs : si l’emballage se distingue par son ergonomie et sa praticité, c’est un grand plus pour les clients. Ils peuvent alors plus facilement s’en saisir dans les rayons du magasin et se projeter dans son utilisation au quotidien.

C’est ce que l’on nomme le facing, qui doit être suffisamment efficace et bien pensé dans les espaces de vente pour que les consommateurs ne se détournent pas d’une entreprise si les packagings qu’elle utilise sont de mauvaise facture ou peu pratique.

Fonction d’affichage

Si l’enjeu premier d’un emballage cosmétique est la conservation des produits, il n’est pas rare de créer un emballage opaque. Dans ce cas, comment une personne pourrait apprécier la couleur réelle du produit ?

Dans bien des cas, le packaging a une fonction d’information et notamment pour la connaissance de la couleur du produit. Le packaging décrit avec précision la couleur d’un fard à paupières, d’un rouge à lèvres ou encore de produits de soin colorant pour les cheveux. Le but est de donner une information très précise aux consommateurs.

Une alternative est d’ailleurs la conception d’emballages transparents, à condition bien sûr que le produit ne soit pas sensible aux UV du soleil.

De même, l’emballage délivre entre-autres :

  • les conseils d’utilisation aux consommateurs pour leur bonne utilisation
  • la liste de chaque ingrédient de la composition ainsi que des allergènes
  • les informations sur la durée de conservation du produit

 

En somme, l’emballage est un outil pratique au service de la marque dans les espaces de vente.

Véhiculer les valeurs de la marque de cosmétique

En cosmétique, l’expression “l’habit ne fait pas le moine” ne ferait pas de convaincus. En effet, bien souvent pour les consommateurs, l’emballage est un signe fort sur la qualité du produit.

Si une marque présente un emballage au design exclusif, audacieux et soigné, il y a de fortes chances pour qu’elle se distingue de ses concurrents. Il n’est pas rare qu’un emballage innovant donne l’impression que le produit l’est aussi. La marque peut communiquer sur son identité de marque à travers ses contenants.

De plus, l’industrie de la beauté repose pour beaucoup sur la fidélité des clients à une marque et à ce qu’elle propose.

L’emballage a ce rôle précis : permettre aux clients d’identifier rapidement leur marque favorite dans les rayons d’un magasin. Par ailleurs, tout changement de logo ou de rebranding est toujours complexe à appréhender pour les professionnels.

Rendre un produit unique

Un consommateur face à un rayonnage de produits de coiffage ne se posera pas la question de ce qui est commun à tous les soins contenus dans les bouteilles cosmétiques face à lui. Au contraire, il cherchera à identifier les différences, le “truc en plus” d’une marque par rapport à une autre.

C’est donc là aussi un rôle majeur du packaging cosmétique. Il sert à exprimer l’unicité d’un produit et d’une marque par rapport à toutes les autres. Il donnera envie, ou non.

Le consommateur, en plein questionnement dans un vaste rayon de supermarché, pensera très facilement : “Voici un emballage original et unique. Le produit l’est sûrement aussi.”

Augmenter les ventes en magasin

La relation entre packaging et ventes en magasin n’est plus à prouver. Un grand nombre de consommateurs achètent un produit en fonction de son packaging.

De fait, l’enjeu des professionnels du marketing dans la conception de leurs produits est de concevoir un design d’emballage qui va plaire à la cible du produit.

Le packaging est la première publicité dont dispose une entreprise pour parler d’elle. Tous les autres outils marketing que vous pourrez mettre en place ne seront jamais aussi efficaces qu’un packaging. Un email marketing n’est pas toujours ouvert. Un emballage, si.

Ainsi, il est important d’être en mesure de créer un packaging qui fait parler de lui, qui respecte les codes du secteur d’activité et surtout qui inspire les utilisateurs cibles à acheter.

emballage produits cosmétiques

Comment réussir la construction de son packaging cosmétique ?

 

Que vous vendiez des produits d’hygiène, de beauté ou encore pharmaceutiques, vous n’êtes pas sans ignorer la complexité d’une mise sur le marché d’une nouvelle gamme. Bien sûr la formulation est importante. Mais le contenant, l’emballage, l’est peut-être même d’autant plus. Découvrez ce qui fait aujourd’hui un bon emballage et comment réussir cette étape.

 

Les enjeux et les difficultés autour de la création d’un emballage de produits

Techniquement, la création d’un nouveau produit engendre la réalisation de plusieurs prototypes. Formulation, concentration, allergènes… Tout est passé au crible pour la sécurité et la santé des consommateurs.

Dans un deuxième temps, il faut ensuite se pencher sur la question de l’emballage, puis commencer à réfléchir à l’étiquetage des flacons.

L’objectif est de créer un packaging qui puisse toucher sa cible rapidement, qui assure sa fonction de protection, mais aussi qui répond aux normes juridiques en vigueur quant à l’affichage des produits cosmétiques.

La création d’un packaging qui répond aux besoins d’un emballage en bonne et due forme se fait de façon collaborative. Plusieurs équipes internes et externes vont devoir travailler ensemble :

  • Marketing
  • Juridique
  • Ventes
  • Fabricants externes
  • Chaîne graphique

 

Or, la plupart de ces équipes n’ont pas forcément l’habitude de travailler conjointement ensemble et d’avancer en même temps.

Le risque majeur est celui de lancer la commande d’un emballage qui ne serait pas conforme au cahier des charges. Un autre risque identifié et bien connu des équipes est celui de la perte de temps qui met à mal le délai de mise sur le marché d’un produit.

Pour se prémunir de ces difficultés qui surviennent régulièrement dans la conception produit, il existe des outils qui permettent à tous les intervenants d’un projet d’avancer en même temps, sans se marcher sur les pieds.

🚀 C’est le cas de notre solution Loopz. Grâce à notre solution d’Artwork Management, fluidifiez la création de vos nouveaux emballages. En savoir plus

 

Qu’est-ce qu’un bon emballage cosmétique aujourd’hui ?

Au-delà d’un emballage qui répond à ses fonctions principales, les consommateurs sont aujourd’hui à la recherche d’autre chose.

On observe une tendance majeure depuis quelques années : les habitudes de consommation évoluent.

Les consommateurs veulent plus de transparence, moins de produits transformés ou trop chimiques. Ils souhaitent aussi se tourner de plus en plus vers des produits naturels aux emballages écoresponsables.

La réglementation est aussi en faveur de ces transformations avec notamment l’interdiction du plastique à usage unique à l’horizon 2025.

Pour imaginer votre futur emballage, veillez à prendre la mesure du défi des marques à ce jour :

  • Proposer un emballage cosmétique biodégradable ou recyclable pour limiter l’impact sur l’environnement
  • Le packaging minimaliste et écologique au design sobre
  • Un emballage qui met en avant des produits biologiques : un argument marketing fort de l’époque
  • Un contenant intelligent et/ou connecté à l’instar du smart pack

 

5 Étapes pour construire un packaging cosmétique qui fonctionne

Le briefing

La création du brief marketing est une étape essentielle au moment de la fabrication d’un nouveau produit.

Il doit notamment faire figurer :

Les informations générales sur le produit :

  • Date de mise à disposition du produit prévue
  • Informations sur la cible clients
  • Quantification du budget (prix de revient, prix cible…)

 

La description produit:

  • La catégorie de produit concernée
  • Les informations sur le produit (description générale de la formule, couleur, odeur, texture, taille, recommandations d’usage, naturalité des formules, ingrédients blacklistés)
  • Le type de l’emballage souhaité (pots en verre, tubes de crème, aérosol…)

 

Les exigences réglementaires:

  • Zone géographique de commercialisation
  • Revendications produits (efficacité, action prouvée scientifiquement ou via un brevet)

 

Une fois que le briefing est approuvé, il est partagé au sein de l’entreprise dans les différents services concernés par ce nouveau développement produit.

Il servira aussi bien à l’équipe R&D pour créer la formule du produit, qu’à l’équipe Marketing pour développer un packaging adéquat.

Le briefing mènera à l’étape Master avec le développement d’échantillons représentatifs.

💡Pour mener à bien le briefing Marketing qui est le socle du projet, vous pouvez faire confiance à une solution logicielle collaborative, comme Loopz. Une fois un tel outil mis en place, tous les acteurs sont alors intégrés aux projets de création de packaging, de la création au BAT/BAG. Ils peuvent les suivre et y apporter leur contribution facilement.

Création emballage

Pour créer l’emballage idéal, vous allez passer par différentes étapes :

  • Le choix du bon matériau d’emballage : il y a quelques années, on aurait produit des pots cosmétiques en verre ou en plastique. Aujourd’hui, dans la mesure du possible, pour répondre aux enjeux actuels, il faut qu’ils soient au moins recyclables ou issus de matière recyclée (plastique recyclé, nouveaux matériaux, carton, etc.)
  • La sélection de couleurs harmonieuses adaptées aux produits de la gamme existante
  • Le choix d’une typographie qui représentera le produit au mieux : il faut qu’elle soit facile à lire, moderne et élégante

 

D’une manière générale, les informations contenues sur les emballages doivent rester faciles à lire. Un design trop chargé pourrait être dissuasif pour les clients.

Exécution

Pour garantir la bonne exécution des projets Artworks, chaque membre des équipes concernées par la création du produit va intervenir.

  • Au cours d’une relecture, vous êtes-vous déjà rendu compte que vous commentiez une version de l’Artwork déjà dépassée ?
  • Avez-vous accès simplement à toutes les étapes et l’historique des modifications de l’emballage
  • Consulter le rendu du master avant exécution est-il possible en quelques clics ?
  • Avez-vous déjà perdu un fil de discussion qui traitait de la modification d’un élément sur l’Artwork ?

 

Si vous avez répondu positivement à l’une de ces questions, il semblerait que vous ayez besoin d’un outil pour vous assurer la bonne exécution du projet jusqu’à son impression !

Loopz propose un environnement de travail qui regroupe toutes les parties prenantes d’un projet d’emballage. Vous pourrez commenter chaque proposition et créer des emballages qui répondent aux exigences normatives. En savoir plus sur les fonctionnalités.

Avant la phase finale d’exécution, la relecture de toutes les équipes est primordiale. C’est aussi l’occasion de s’assurer de la bonne conformité de l’emballage aux exigences juridiques.

 

Photogravure puis impression

C’est la dernière étape sur la chaîne graphique ! La photogravure et l’impression des emballages de cosmétiques peuvent se faire à l’aide de différentes techniques.

On pourrait citer :

  • L’impression avec gravure thermique : cette méthode se fait grâce à la chaleur, jusqu’à 300 degrés. L’emballage est alors directement gravé à la surface de la bouteille ou sur un bouchon
  • La sérigraphie et tampographie : ces deux techniques d’impressions visent à imprimer des logos sur les emballages
  • La coloration est un autre procédé possible, elle peut se faire de toutes les couleurs possibles
  • La pose d’un vernis ou métallisation sert à donner envie aux clients avec un rendu éclatant sur les emballages

 

À l’issue des premières impressions de prototypes, si le rendu est satisfaisant, la production officielle peut commencer. Le produit sera ensuite commercialisé tandis que les équipes de l’entreprise débuteront déjà leur travail sur une prochaine collection.

étapes construction emballage cosmétiques Le secteur de la beauté est en pleine mutation. Les consommateurs exigent plus de transparence, d’inclusivité et de produits imaginés dans le respect de l’environnement. Ces bouleversements ne font que renforcer le besoin de méthodologie quand il s’agit de créer de nouveaux produits cosmétiques.

Comment améliorer les process pour réussir à rester dans le coup ? Un outil de travail numérique, collaboratif et développé spécialement pour les professionnels de la cosmétique est une solution.

Les marques peuvent gérer plus facilement le projet de développement d’étiquettes ou d’emballages dans le respect de la réglementation européenne.

FAQ – Emballage produits cosmétiques

Quel est le rôle d’un emballage cosmétique ?

 

Un emballage cosmétique bio ou non a différents rôles, nous les abordons dans la première partie de cet article.

  • Le premier et le plus évident est celui de conserver en toute sécurité un contenu dans le contenant
  • Le deuxième rôle important est l’information aux consommateurs
  • Enfin, un emballage cosmétique est aussi un outil pour les marques de cosmétiques. Elles peuvent véhiculer leurs valeurs à travers l’emballage mais aussi se distinguer des concurrents

Quels sont les emballages cosmétiques tendance en ce moment ?

 

La conception d’un emballage cosmétique a toujours évolué en fonction des améliorations technologiques. Aujourd’hui, les consommateurs sont aussi moteurs pour faire changer les professionnels de la cosmétique.

En effet, ils exigent plus de transparence, mais aussi des produits qui sont emballés de façon écologique pour une meilleure expérience client. C’est ici que se situent les évolutions les plus importantes à venir dans le domaine de l’emballage : le smart pack, l’emballage éco responsable ou encore l’emballage inclusif.

Quelles sont les étapes de création d’un nouveau produit cosmétique ?

 

Pour créer un nouveau soin de la peau, un shampoing ou tout autre produit de beauté, cela se fait en plusieurs étapes. C’est la thématique que nous développons dans la deuxième partie de cet article.

Voici les étapes qui permettent de construire des produits et packaging cosmétique : le briefing, la création, l’exécution et enfin l’impression.